Topics

Tags: KC CC

(This will be translated soon, sorry…)

L'objectif des topiques est de développer des éléments de discours, et à plus forte raison des arguments, concernant un sujet. Les topiques sont considérés ici comme différents angles génériques suivant lesquels n'importe quel sujet peut-être considéré afin d'identifier des éléments de discussions s'y afférant. Voici des exemples de différents angles qui peuvent permettre de générer du discours ou de l'argumentation sur un sujet:

  • L'angle des questions concernant exclusivement le sujet, par exemple les interrogations classiques : Qui, Quoi, Comment, Où, Quand, Pourquoi, Pour qui, …
  • L'angle des prismes aux travers desquels on visualise les différents aspects du sujet. Quel impact ont sur le sujet (ou quel impact a le sujet sur):  le temps, l'espace, le changement, le pouvoir, la performance, la fiabilité, la pérennité, la richesse, le bien être, l'ordre, …
  • L'angle de la comparaison relative (à d'autres sujets). Quel sont par rapport à ce sujet les sujets: similaires, différents, plus clair, moins ambitieux, plus simple,  …
  • L'angle des dépendances. De quels sujets dépend le sujet et quels sujets dépendent du sujet: père, fils, frère, …
  • L'angle des arguments types, qui peuvent souvent être utilisées telle qu'elles ou bien servir de thèmes de réflexion (par exemple : suivant de dicton « qui peut le plus peut le moins », que peut on dire du rapport entre docteur et infirmier), par exemple: qui peut le plus peut le moins, c'est le calme avant la tempête, reculer pour mieux sauter, nul n’est à l’abri des erreurs, on à rien sans rien, pas de gain sans risque, l’union fait la force, il ne faut pas réinventer la roue, pas de fumé sans feu, diviser pour régner, toute bonne chose à une fin, …

Dans le cadre de l'influence, il peut parfois être nécessaire d'avoir cette méthode afin d'être capable de générer un discours conséquent et convaincant sur un sujet inattendu, par exemple afin d'éluder une question, ou alors d'étouffer une objection. Attention toutefois, dans certains cas le manipulateur peut et doit faire preuve d'ignorance, mais sans tomber dans ce piège, cette technique permet aussi un développement d'un certains charisme.

Cette technique d'aide à la construction de discours et d'argumentation est très prisée par les politiciens qui très souvent en réponse à une question sur un sujet se contente en fait de répondre à un nombre de question générique (qu'il se pose mentalement sur le sujet), évitant ainsi de répondre à la question spécifique tout en en donnant l'impression.

Il convient de se méfier de l'angle des arguments types, car ceci finissent généralement par être surexploité et en perdent leur efficacité en devenant des "clichés" qui prêtent plus à sourire qu'à convaincre. Il faut parfois trouver d'autres arguments que ceci afin de différencier son discours.

En informatique, des exemples d'arguments devenus des clichés sont: la performance, la fiabilité, des ROI accéléré, … Ce genre d'argument est utilisé abusivement et une personne familière au milieu risque d'avoir une impression négative de déjà vu/entendu. Il faut donc réussir à développer une argumentation qui évite/contourne/masque ces clichés.